Facebook Twitter
  • David Guerrier et Jean-Baptiste Robin © Jacques Baguenier
    David Guerrier et Jean-Baptiste Robin © Jacques Baguenier
« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée » (Platon)

La presse en parle

« David Guerrier est un génie, un extra-terrestre. »

Maurice André, 2009

« Robin demonstrates outstanding artistic command and technical control, while emphasizing the organ’s decadently rich palette of colors. His kaleidoscopic registrational color is neither excessive nor distracting, but is rather symphonic in scope and dramatically engaging. Vivid colors abound. This is a first-rate recording. »

American Record Guide, 2015

« Les transcriptions de Robin n'assèchent rien. Elles puisent au cœur de l'œuvre leur esprit et leur vitalité. Une technique irréprochable, une sensibilité toute pianistique et une oreille sûre achèvent de rendre à chaque page sa vitalité. »

Classica, 2014

Duo trompette & orgue

La formation trompette et orgue a été créée par Maurice André et Marie-Claire Alain, qui lui ont donné ses lettres de noblesse dans les années 1960. Ce duo légendaire a connu un succès triomphal à travers toute l’Europe.

Aujourd’hui, le duo constitué du trompettiste David Guerrier - premier Prix Maurice André à l’âge de 16 ans, surnommé par ses pairs « l’extra-terrestre » - et de l’organiste Jean-Baptiste Robin, disciple de Marie-Claire Alain, avec laquelle il a travaillé l’intégrale de l’œuvre de Jehan Alain et titulaire « par quartier » de l’orgue de la Chapelle royale de Versailles, se veut l’héritier naturel de cette célèbre formation.

Celle-ci prend en effet sa source dans la découverte à Bologne par Marie-Claire Alain d’un manuscrit de Giovanni Buonaventura Viviani (1638-92), aussitôt interprété lors d’un concert aux côtés de Maurice André à l’église Saint-Germain-des-Prés à Paris. L'engouement fut immédiat.

Le succès de la formation trompette et orgue ainsi créée ne s’est, depuis, jamais démenti, Maurice André et Marie-Claire Alain ayant mis à l’époque l’accent sur le brillant de la trompette piccolo et le répertoire baroque encore dans sa période de redécouverte.

Le duo David Guerrier - Jean-Baptiste Robin s'attache aujourd’hui à poursuivre cette tradition, mais aussi à développer toutes les possibilités sonores offertes par la combinaison de ces deux instruments à vent que sont l’orgue et la trompette :

  • la trompette moderne dans un jeu brillant, soliste et virtuose (Variations sur un Salve Regina d’Henri Tomasi)
  • des dialogues et des fondus entre les deux instruments (Récits Héroïques de J.B. Robin, Tanz-Fantasie de Thierry Escaich)
  • une trompette qui s'oppose à l’orgue et concertante (La Semaine Sainte à Cuzco d’Henri Tomasi ou les œuvres de Petr Eben)
  • la trompette lyrique (Cantate et Sonate de George Delerue)
  • et bien entendu la trompette baroque, dans des œuvres originales de Viviani, mais aussi les transcriptions de Johann Sebastian Bach, Georg Friedrich Haendel ou Michel-Richard Delalande.

David Guerrier est soliste instrumental de l’année aux Victoires de la Musique en 2004 et 2007. Jean-Baptiste Robin a, lui, remporté le Diapason d’Or de l’année en 2002 et obtenu 5 premiers prix premier nommé au CNSM de Paris.

A la filiation s’ajoute un duo de premier plan.