Facebook Twitter
  • Duo Violaine Cochard Ariane Lallemand - credit Karine Le Ouay Péron
    Duo Violaine Cochard Ariane Lallemand - credit Karine Le Ouay Péron

« Voyages et chemins spirituels autour de Jean-Sébastien Bach »

Le duo clavecin-violoncelle constitué de Violaine Cochard et Ariane Lallemand donne un concert consacré aux sonates pour viole de gambe de J.S. Bach dans le Réfectoire des Moines de l'Abbaye du Mont St Michel le 12 mai 2018 à 20h30.

Programme:

Antonio Vivaldi (1678-1741) : sonate pour violoncelle et basse continue n°6 en si b majeur, RV 46

Domenico Gabrielli (1651?-1690) : Ricercar en do majeur

Francesco Geminiani (1687-1762) : sonate pour violoncelle et basse continue n°2 en ré mineur

Domenico Scarlatti (1685-1757) : deux sonates pour clavecin Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : suite pour violoncelle seul n°1 en sol majeur, BWV 1007

Domenico Scarlatti (1685-1757) : deux sonates pour clavecin

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : sonate pour viole de gambe et clavecin en ré majeur, BWV 1028

Ce programme est construit autour des sonates pour viole de gambe de J.-S. Bach et de contemporains de ce compositeur de génie : on y retrouve ainsi Vivaldi, Geminiani, Scarlatti, dont le voyage et la spiritualité, tous deux intrinsèques à l’époque baroque, imprégnèrent les vies. Itinérance et cheminement intérieur sont intimement liés que ce soit chez Bach, dont l’oeuvre entière fut au service de la spiritualité, chez Vivaldi, compositeur et violoniste mais également prêtre catholique, ou encore chez le nomade Scarlatti, que ses pérégrinations mèneront de cité en cité (Naples, Rome, Florence, Venise) puis à la cour portugaise ; c’est à Madrid que Scarlatti finira ses jours.

Au coeur de ce programme, les fascinantes et virtuoses sonates pour viole de gambe de Jean-Sébastien Bach font état d’une écriture particulière et étonnante qui se situe à mi-chemin entre la basse et la voix principale du clavecin : éloignées des écritures stylistiques propres à la viole, on a supposé qu’elles étaient écrites à l’origine pour un autre instrument. Ce programme propose deux oeuvres pour violoncelle de Bach parmi des pièces de quelques-uns de ses contemporains. 


Sorte d’interlude ou vagabondage musical, le « Ricercar » de Gabrielli est interprété dans un esprit d’errance intérieure évoquant tant la recherche de tonalité que celle de spiritualité.
 

Plus d'infos sur Abbaye du Mont St Michel